Image 1 of 1
jr-2610.jpg
Patras La ville de Patras en Grêce est une des concentrations les plus importantes de refugies Afghans qui tentent de franchir la frontiere vers l'Italie en montant dans les camions du port. Le camp de Patras compte 2000 migrants. La Grece etant souvent  le premier pays d'entree dans l'espace Schengen pour la plupart de ces gens, c'est aussi ici que la majorite des pays europeens renvoient leurs migrants illegaux. Malgre cela ces expulsions ne decouragent pas les nouveaux candidats a continuer leur voyage en Europe. Le camp de Patras a été detruit le 12 juillet 2009.